Nous  téléphoner

galgoslevrierspyrenees.jimdo.com

                 Simon

                  Laurel

 

NOS PARTENAIRES POUR LA BALADE

DU 11 JUIN

La une du 3 février de GALGOS PYRENEES

MANDY ,LES PREMIERS JOURS DE SA NOUVELLES VIE

 

        En cette fin de janvier une petite misère noire est arrivée au refuge, des blessures un peu partout sur le corps qui trouvent naissance dans des conditions de détention lamentables et dans certainement, aussi, des coups.

 

 

 

        C’est ainsi que Mandy a été jetée à la rue, avec la fin de saison de chasse qui arrive en Espagne, les chasseurs  se débarrassent des bouches inutiles, de ceux qui n’ont pas donné satisfaction.

 

 

              Pourquoi garder des chiens pendant plusieurs mois, les nourrir alors que ceux-ci ne servent plus à rien. De toute façon de jeunes galgos arriveront bientôt !!!

Alors oui comme chaque année nous allons assister à des avalanches de galgos, de podencos et d’autres chiens de chasse qui vont venir gonfler encore les rangs des pensionnaires des refuges.

 

 

 

          Des milliers de levriers «  des détritus » jetés à la rue, s’ils ne sont pas morts avant !!

 Ceux qui auront de la chance tomberont sur des bénévoles de refuges, de bonne âme qui leur ouvriront les bras, mais beaucoup les autres vont mourir ou sont déjà mourants…

 

 

            Voilà ce qui attend les bénévoles espagnols avec la fin de saison de chasse !!

L’hécatombe a déjà commencé, déjà les refuges marquent le pas, ils sont proches de la saturation !!

 

 Cet hiver va être dur comme les suivants ou pire …

 

 

        MANDY , elle , a la chance de découvrir la vie, grâce à ces bonnes âmes, à tous ces bénévoles qui luttent chaque jour. À tous ces espagnols qui laissent une partie de leur vie dans le sauvetage de ces pauvres chiens.

 

 

          MANDY est une chienne merveilleuse, douce, affectueuse, elle refait confiance, n’a pas de rancune, quelle leçon de vie tu donnes jolie Mandy.

 

 

           Maintenant soyons à la hauteur du travail des bénévoles espagnols, soyons à la hauteur de la grandeur de cette petite Mandy et de ses compagnons d’infortune, ouvrons leur notre cœur et notre maison.