Nous  téléphoner

galgoslevrierspyrenees.jimdo.com

                 Simon

                  Laurel

 

La une du 29 mars de GALGOS PYRENEES

 

AVEZ-VOUS PENSE A TOUT ?????

 

galgoslevrierspyrenees.fr,

 

  Que peux bien  nous demander isabelle ?

Depuis le début de l’année trois de nos adoptions : HUESCO, IRIS et LBRA ont perdu leur famille adoptante de façon temporaire voir définitive pour HUESCO et LIBRA.

 

 

Pourquoi ?

 

 

 

         Pour des raisons de santé, demandant une hospitalisation, un ennui de santé n’est jamais agréable et encore moins prévisible. Mais si vous vous sentez pleinement responsable de votre galgo ou podenco, je vous demande de réfléchir à une solution de repli  pour votre chien en cas de problèmes.

 

 

      Lorsque vous adoptez, comme je vous le précisez  dans ma une du 23 mars, c’est pour la vie.

 

 

 

Alors au moment de signer le contrat d’adoption de votre chien, avez-vous pensez à la personne qui pourra vous seconder si vous êtes inapte pendant un certain temps de vous occuper de lui ?

 

 

       HUESCO , lui n’a pas eu cette chance. Adopter début décembre, il revient à l’adoption en cette fin décembre 2016.

C’est un podenco tout craché, vif d’esprit, plein d’idées dans la tête et très très câlin,. Il aime la compagnie humaine et se comporte bien avec tout le monde. Il apprend vite et comprend vite si on lui explique bien les choses.

 

 

LIBRA

 

            Elle a été récupérée par le refuge de Perrikus, suite à un abandon consécutif à une hospitalisation. Adoptée en France c’est malheureusement pour les mêmes raisons qu’elle revient à l’adoption.

Ce n’est plus possible !!!!!

             LIBRA a beaucoup souffert de ces deux abandons successifs et a besoin de stabilité maintenant. C’est une très belle galga, gentille et très proche de l’humain.

 

 

            Je n’en veux et ne juge personne mais pouvez-vous penser à tout ceci, AVANT !!!!

 

        HUESCO et LIBRA sont aujourd’hui chez deux de nos délégués mais les places chez eux sont comptés, ils ne peuvent pousser les murs, pour accueillir tous nos laissés sur le côté pour des raisons tout à fait entendable.

 

 

           IRIS a eu un peu plus de chance. Suite à un problème de sante son adoptante a été hospitalisé pendant 2 mois et demi. Nous avons récupéré iris à la maison, elle y sera restée pendant  4 mois. Ce n’est pas rien. IRIS va retrouver sa maison fin avril.

 

 

Voici une HAPPY END

 

Voilà pourquoi je tenais aujourd’hui  faire cette une, juste pour ouvrir

Un espace de réflexions  et de paroles.