Nous  téléphoner

galgoslevrierspyrenees.jimdo.com

                 Simon

                  Laurel

 

La une du 1 novembre de GALGOS PYRENEES

 

UNE EXPÉRIENCE FORMIDABLE, MAIS !!!!

galgoslevrierspyrenees.fr,
galgos : TIKAL au refuge

 

       Je voudrais vous faire part d’une expérience vécue durant nos superbes vacances dans les causses noires

 

FAISONS UN PETIT COME BACK

 

galgoslevrierspyrenees.fr,
galgos :les causses noires

 

                  Il  y a un an, nous adoptions TIKAL, une galga de 4 ans.

 

Son histoire : pendant 2ans et demi, TIKAL a connu 5 galgueros avant d’être recueilli par le refuge de perrikus en janvier 2015.

 

 

           Dans sa cage dorée, TIKAL est totalement paniquée, les bénévoles ont du mal  l’approcher. Elle ne donne sa confiance qu’à très peu de personne. Tikal ne se sent bien qu’avec les autres chiens, ils sont son seul soutien.

 

galgoslevrierspyrenees.fr,
galgos : TIKAL et FLORY

 

            Son   arrivée pour la France fut périlleuse, TIKAL refuse de monter dans le camion jaune de « lévrier et compagnie » qui est venue la chercher en Espagne. Elle casse son collier. Mais après des minutes d’efforts, TIKAL roule vers notre maison.

 

CHOUETTE !!!!! Nous sommes heureux !!!!!!!!!!!

 

 

galgoslevrierspyrenees.fr,
galgos : TIKAL est paniquée

 

               Mais un très GROS TRAVAIL  nous attend.  Accueillir un galgo traumatisé n’est pas un long fleuve tranquille. Alors voici notre expérience, pleine d’espoir.TIKAL allait avoir besoin soutien constant.

 

MAIS ATTENTION ce  soutien est un peu « particulier »

 

 

Voici notre expérience  à toutes les deux :

   A son arrivée, TIKAl a de la fièvre, ne boit pas, mange peu.

  •      La fièvre est due au stress du voyage
  •       Le plus important, la boisson, évitons la déshydratation ; nous lui donnons à boire à la pipette.
  •      Les repas : nous essayons de lui donner de la pâtée au quelle nous ajoutons de l’eau, et ça marche.

 

 

 

         Dans les premiers temps, les galgos ou autres chiens ayants subit un traumatisme mangent peu et peuvent n’accepter de manger que dans leur corbeille ou sur le canapé où ils se sentent en sécurité. Cela lui passera, peut être que tant en temps il acceptera que vous lui donniez à manger  à la main. Il accepte c’est gagné.

 

galgoslevrierspyrenees.fr,
galgos : TIKAL commence à se detendre

     

          Dès son arrivée dans notre maison, nous laissons TIKAL va  faire sa vie. et nous lui interdisons de s’isoler dans une pièce.

  •       Lui permette de s’isoler l’enferme dans ses craintes, et ne l’ouvre pas vers sa nouvelles vie. Donc évitons l’isolement, pour son bien.
  •   Une chose très importante pour nos protégés traumatisés, à leur arrivés, nous évitons de caresser TIKAL, qui n’était pas en demande de caresses.

 

galgoslevrierspyrenees.fr,
galgos : TIKAL , en sortie

 

 

    Un conseil de l’éducation canine

 

         Eh oui ! Caresser votre galgo sans son consentement, revient à lui imposer un geste, un corps à corps qu’il est incapable de gérer.

Patience, il viendra vers vous très vite, laisser lui un peu de temps.

  • un geste que nous appliquons régulièrement : pour rassurer TIKAL, nous ne la caressons pas , es caresses renforcent les craintes, mais nous tapotons le flanc de note chienne. Elle adore cela. 

Cela la rassure beaucoup. 

 

  • Lors d’un épisode de stress, il est fortement déconseillé de caresser son chien, car vous renforcez le stress. Ce que Votre chien comprend de vos caresses, tu as raison d’avoir peur.

 

      

En langage chien, les chiens se touchent se donnent des petits coups de museaux, de têtes pour se rassurer. Nous pouvons les imiter en tapotant notre chien.

 

 

       Les premières sorties de TIKAL seront dans le jardin, avec et  surtout  une longe.

 

          Pour tous les chiens adoptés, nous conseillons vivement de faire ainsi, pour que votre protégé s’imprègne de son nouveau territoire.

 

 

          Pour nos sorties en extérieur, la grande inconnue pour TIKAL, pas question de lui mettre un simple harnais. Trop dangereux, le galgo est un as pour se le retirer. ma douce Almendra l’a retiré 2 fois au cours ‘d’une balade pourtant elle était cool comme chienne.

      Nous vous demandons donc de promener en extérieur votre chien  avec une double attache : une laisse au collier avec la médaille (toujours au cou du chien) 

  • Une laisse au harnais
  •   Il existe des harnais avec double laisse que l’on trouve sur ce site.

   

 Notre comportement à la maison est très important :

  •    Pour les sorties : pendant un certain temps, nous avons fait toujours le même parcours. Pour TIKAL s’était rassurant. Elle commençait à s’ouvrir au monde extérieur.
  •  Pas de panique, on gère si vous stressez et pour le bien de votre chien sortait le avec sa double laisse ,à des heures où il y a peu de monde dans les rues.

 

Cela sera plus facile pour vous deux.

       Surtout tenez bien en double  laisse enroulez la autour de votre poignet.

Mais surtout promenez le.

 

     

           TIKAL, nous a suivie partout dès le départ  malgré ses craintes. Elle avait choisi mon mari comme adoptant et ne le quitter pas du regard. En tant que délégué sud-ouest et midi Pyrénées de « lévriers et compagnies » nous participons à  diverses manifestations. 3 semaines après son arrivée TIKAL était présente au médiévale de lourdes, apeurée au départ, mais rassurée en fin de journée.

 

      Même craintif, votre galgo DOIT absolument sortir. Si des personnes veulent le caresser, n’hésitez pas à les encourager à le faire, demander leur de le faire juste en douceur et en présentant le plat de leur main.

 

 

             Votre galgo doit apprendre que les personnes étrangères sont gentilles.

 

 

     Si une situation lui fait peur, n’oublier pas :

  • ne le caresser pas, mais tapoter le 
  • essayer de dévier son attention.

 

 

En conclusion :

             Il faut se dire que le galgo que vous accueillez chez vous, n’est plus un chien en souffrance. OUI, il a souffert, mais aujourd’hui

 

VOUS POUVEZ L’AIDER EN SUIVANT CES QUELQUES CONSEILS

 que j’ai appliqué sur  des galgos ou podencos que nous avons eu en accueil et surtout sur

NOTRE TIKAL.

 

  1.     J’aimerais dire que vous vous engagé sur un chemin qui peux prendre 1 an voir plus avec votre chien traumatisé.
  2.     Parfois vous vous sentirez seul (es) , mais à la fin heureux (se).
  3.    Mettait votre chien dans la pièce à vivre , éviter de l’isoler.
  4.    A son arrivée laisser votre chien venir à vous, et non vous à lui.
  5.   Première sortie dans votre jardin en longe

 Apprendre le langage chien,

  1. ·     Tapoter son chien pour le rassurer, pas l
  2.      Même craintif, votre galgo DOIT absolument sortir.
  3.     tenez bien en double  laisse enroulez la autour de votre poignet.
  4.  Votre galgo doit apprendre que les personnes étrangères sont gentilles.

 

 

MAIS VOILA , PENDANT NOS VACANCES, NOUS AVONS CRU PERDRE TIKAL.

Nous l'avons lâché pour  travailler le rappel et  tikal et flory se sont enfuies. Et cela pendant bien 30 minutes , pour suivre une piste.

GROS STRESS 

Même après 1 an d'adoption , il faut choisir son lieu de lâcher et peut etre  que vous ne pourrez jamais voir courir comme un fou votre galgo. 

Il y va de sa sécurité

 

NE L'OUBLIER PAS

 

 

Mais pour ces galgos, réfléchissez bien.

 Nous vous soutiendrons  et conseillerons

Notre TIKAL va beaucoup mieux mais nous sommes vigilants, 

Une crise de panique est inattendue,

votre galgo peut vous faire tomber alors ATTENTION

 

 

TIKAL , aujourd'hui